Sites Pôles du Pays Cathare

Abbaye de Saint Hilaire

Berceau de la blanquette
Les incontournables

A 15 min de la Cité médiévale de Carcassonne, au sein des vignobles, cette ancienne abbaye bénédictine placée sous la protection des Comtes a traversé plus de 10 siècles d’Histoire, de ses périodes fastes comme des plus sombres, mais aussi de son lot de surprises et d’innovations.

En 1531, elle fut le théâtre d’une curieuse réaction chimique qui donna lieu au plus ancien vin effervescent au monde : la Blanquette de Limoux !

En écho et illustration de la riche histoire du Pays Cathare, l’abbaye abrite de nombreux trésors patrimoniaux, dont :

  • le cloître gothique,
  • l’église romane,
  • le logis abbatial et son plafond à la française du XVè siècle,
  • le réfectoire des moines et sa chaire de lecture du XIVè siècle,
  • les celliers taillés dans la roche,
  • la partie fortifiée.

Le Maître de cabestany

sarcophage dédié à Saint-Saturnin

Le Maître de Cabestany est un maître sculpteur de la seconde moitié du XIIe siècle, auteur d’œuvres remarquables par leur style et leur facture, et situées pour la plupart situées dans les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales ainsi que dans le nord de la Catalogne, mais aussi en Toscane et en Navarre.

Le Maître signe ici l’un de ses plus beaux ouvrages : un sarcophage-reliquaire en marbre blanc des Pyrénées.

Cette œuvre retrace l’histoire de Saint Saturnin, 1er évêque de Toulouse au IIIème siècle et, plus précisément de droite à gauche, son arrestation, son martyre et son ensevelissement.

section-banner-top
Visites guidées

Sur rendez-vous, un agent du patrimoine vous fera découvrir les détails de ce monument. Durée : environ 1h30

Guide pratique

Une plaquette 3 volets vous sera remise à votre entrée dans l’Abbaye.

Services sur le site

Parkings à proximité, chiens tenus en laisse acceptés, librairie / boutique, informations touristiques, toilettes

Expositions

Le réfectoire des moines et la cour accueillent des expositions d’artistes locaux, renouvelées chaque mois.

section-banner-bottom
Le logis abbatial

La salle abrite un remarquable plafond peint à la française de la fin du XVe siècle. Ce décor ostentatoire soulignait le rang et la puissance de l’abbé auprès des visiteurs.

Entre les solives (poutres) du plafond, des espaces appelés closoirs, mettent en évidence différents motifs : scènes de la vie, personnages vivants, devises, ou bien scènes plus « profanes ».

Découvrir autrement

A l’image de la culture limouxine, l’abbaye ouvre également ses portes tout au long de l’année à de nombreuses expositions ainsi qu’à des événements culturels et gastronomiques. Une bonne manière de découvrir et de vivre le patrimoine sous un angle différent !